Château de Chaumont-sur-Loire
Un château témoin de la modernité

Château de Chaumont-sur-Loire

Chaumont-sur-Loire

Le château de Chaumont-sur-Loire, avec son style gothique caractéristique, a connu mille histoires. De place forte médiévale, il est devenu un château Renaissance, période au cours de laquelle deux femmes parmi les plus influentes de la cour en furent propriétaires. Passé de main en main, il ne cessa de se moderniser et d’attirer entre ses murs des personnalités incontournables de leur époque, de Nostradamus à Châteaubriand.

  • Visite château & exposition d'art
  • 1 à 2 heures
  • Inclus dans le billet du domaine

Le château de Chaumont-sur-Loire au fil de l'Histoire

Un château au féminin

Avec sa silhouette tout en rondeurs et élancée, le château de Chaumont-sur-Loire a des allures de château de conte de fées. Cette apparence lui vient peut-être de ses propriétaires féminines qui, tout au long de son histoire, se sont attachées à lui et n'ont pas manqué de l’embellir.

Un troc pour la couronne

Si Chenonceau est considéré comme le château des Dames, Chaumont-sur-Loire n'est pas étranger à cela...

Diane de Poitiers
Diane de Poitiers
Catherine de Médicis

En 1550, Catherine de Médicis, Reine de France, acquiert le château de Chaumont-sur-Loire tout juste reconstruit par la famille d’Amboise, après sa destruction sur ordre de Louis XI.

Au même moment, Diane de Poitiers, principale rivale de Catherine de Médicis et favorite du Roi Henri II, se voit offrir par ce dernier le château de Chenonceau, alors propriété royale. Après la mort du roi, Catherine devenue Gouvernante de France, ne supportant plus de voir sa rivale en possession d’un bien de la couronne, lui échangea le château de Chenonceau contre celui de Chaumont-sur-Loire.

Chaumont-sur-Loire, au coeur de la vie mondaine

Au XIXème siècle, deux femmes marquent à nouveau par leur présence l’histoire du château de Chaumont-sur-Loire. L’écrivaine Germaine de Staël y fait un bref passage en 1810, amenant avec elle les plus éminents écrivains et penseurs de son époque.

Princesse de Broglie Chaumont-sur-Loire
La Princesse de Broglie

Modernité et rendez-vous aristocratique

Par la suite, le château de Chaumont-sur-Loire et son domaine sont profondément développés et modernisés par sa dernière propriétaire privée, la Princesse de Broglie. Avec son époux, entre les années 1880 et 1917, ils aménagent le parc, construisent les écuries et la ferme modèle, doublent la surface du domaine et restaurent le château. De nature extravagante, la princesse aime recevoir. En six décennies, les rois, reines et maharajas du monde entier sont reçus au château de Chaumont-sur-Loire.

Un décor d'époque préservé

Un château est souvent un livre d’histoire à ciel ouvert et celui de Chaumont-sur-Loire n’est pas l’exception qui confirme la règle. Certes, il n’existe plus une seule trace du premier édifice médiéval, mais le château de Chaumont-sur-Loire reste un parfait témoin des évolutions d’usage, d’architecture et d’aménagement d’un château entre la Renaissance et l’époque contemporaine.

Son escalier à vis et ses armoiries royales rappellent que sa construction actuelle date en grande partie de la Renaissance. Les appartements privés et historiques, tous deux réhabilités par le Prince et la Princesse de Broglie, soulignent à merveille comment un lieu si peu adapté a pu se moderniser.

L’ensemble donne des pièces richement meublées et décorées de tapisseries, de médaillons, de pièces d’ameublement et tableaux illustrant les différentes périodes d’un château qui n’a jamais cessé de vivre.

Le saviez-vous ?

Laquelle de ces personnalités a séjourné au château de Chaumont-sur-Loire ?

- Nostradamus, astrologue.

- Benjamin Franklin, père de la Constitution américaine.

- Chateaubriand, homme de lettres.

Les trois ! Même si rien n'atteste la présence de Nostradamus, celui-ci conseilla Catherine de Médicis en son temps. A ce titre, il est probable que l'astrologue accompagna la régente du Royaume au château de Chaumont-sur-Loire lorsqu'elle en était propriétaire.

La Loire depuis le Château de Chaumont sur Loir

Un haut lieu de l'art contemporain

Elles peuvent surprendre ou subjuguer le visiteur. A travers l'escalier d’honneur, dans la chapelle, les cuisines, la bibliothèque et même les combles et les chambres de bonne, les œuvres contemporaines ont investi le château de Chaumont-sur-Loire. Elles symbolisent un domaine qui fait la promesse d'être à la fois le reflet des siècles passés et le témoin privilégié de la richesse artistique contemporaine, toujours tourné vers la modernité.

La Saison d'Art 2024

Chaque année, la Saison d'Art contemporain au Domaine de Chaumont-sur-Loire accueille une sélection d'une quinzaine d'artistes, leur offrant l'opportunité d'exposer leurs créations à travers les espaces variés du château, de ses dépendances et de son parc. Cet événement incarne la fusion entre la nature et la culture, une thématique fondamentale du Domaine de Chaumont-sur-Loire en tant que pionnier dans le mariage entre les arts et la nature.

Je découvre

Saison d'Art Chaumont-sur-Loire 2023
Quand l'art communique avec l'histoire...

La chapelle du château de Chaumont-sur-Loire

Dans l’aile Est du château, la chapelle offre aux visiteurs deux perspectives envoûtantes.

Vue d’en bas, la chapelle dévoile sa grandeur et enveloppe la visite d’une atmosphère sacrée. Depuis la tribune de la chambre de Catherine de Médicis, la chapelle révèle aussi toute sa splendeur. Les vitraux, véritables joyaux de couleurs, nous racontent la vie de la famille Chaumont-Amboise. Mais le passé n’est pas le seul à résonner à travers ces murs. L’œuvre contemporaine de Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger, « Les Pierres et le Printemps Â», métamorphose la chapelle en un jardin suspendu, où les feuillages et les fleurs séchées des jardins s’entremêlent pour sublimer l’architecture du lieu… un véritable ballet végétal, où la nature dialogue avec la pierre.

Château de Chaumont-sur-Loire ©Les Coflocs
Château de Chaumont-sur-Loire ©Les Coflocs
Une galerie numérique

Au service de l'art et la nature

Modernité oblige, aucun autre château de la Loire que Chaumont-sur-Loire n'aurait été plus approprié pour accueillir une œuvre numérique. Pour imaginer cette œuvre, le château de Chaumont-sur-Loire a fait appel à Quayola, un artiste italien dont le mode d’expression est l'image vidéo. S’inspirant ici de l’univers impressionniste, il expose à travers une galerie de 200m² un paysage floral en perpétuel mouvement.

Exposition numérique Château de Chaumont

Pour préparer votre visite du château de Chaumont-sur-Loire

Château de Chaumont-sur-Loire
DOMAINE DE CHAUMONT-SUR-LOIRE Réservez vos billets en ligne Chaumont-sur-Loire

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire propose un billet unique permettant d'accéder à l'ensemble des sites (festival, château, parc et Saison d'Art) pour toute la période d'ouverture du festival.

De novembre à fin avril, un billet au tarif minoré donne uniquement accès au château, au parc historique et aux dépendances.

Je réserve Tarif adulte 20€

A découvrir sur place

Vous aimerez aussi

Donnez-nous votre avis
Réserver
Point de vue

Fenêtre sur la Loire

La cour du château est une véritable fenêtre ouverte sur la Loire. De cette esplanade se dévoile une vue panoramique sur le fleuve sauvage qui suit son cours paisiblement en contrebas.

Toutefois, les visiteurs du château n’ont pas toujours eu la chance de profiter de cette perspective remarquable. Jusqu’au milieu du XVIIIème siècle, une aile nord complétait l’édifice. Elle fut détruite par le propriétaire de l’époque, Jacques-Donatien Le Ray.

Chaumont-sur-Loire ©Cyril Chigot

Héritage de la Princesse de Broglie

  Fastuosité princière...

La Princesse de Broglie, dernière propriétaire privée du château, en est aussi l’une des plus emblématiques. Riche héritière et pas encore mariée, elle fit son acquisition en 1875, âgée seulement de 17 ans. Durant plus de 60 ans, elle lui redonna un certain faste et s'efforça avec son époux, le prince Henri-Amédée de Broglie, de le moderniser, afin d’y accueillir la belle société aristocratique de l’époque.

A son initiative furent créés les écuries et parc historique au style anglais tel que nous le voyons aujourd'hui. Pour la réalisation du parc, elle fit appel à l'architecte paysagiste renommé Henri Duchêne.

...et sépultures étonnantes

Outre ses arbres remarquables, le parc accueille aussi d'étranges sépultures. L’affection de la princesse pour ses chiens était telle qu’elle souhaitait les garder auprès d’elle après leur mort. Elle aménagea donc pour eux un cimetière. Plus impressionnant encore, le parc abrite aussi la tombe de « Miss Poundji » une éléphante d'Asie, offerte à la famille par un ami maharadja.

Besoin d'un renseignement ?

Contactez-nous :

Nous reviendrons vers vous dès que possible...

Contactez-nous
Inscription à la Newsletter