Vue a√©rienne du ch√Ęteau royal de Blois ¬©Lo√Įc Lagarde
4 p√©riodes historiques, 4 architectures, 1 ch√Ęteau unique

Le ch√Ęteau royal de Blois, 4 ch√Ęteaux en 1

Blois

Ses associations de styles, du m√©di√©val √† la Renaissance et son r√īle dans l'histoire sur plus de 600 ans, font de ce ch√Ęteau hors du commun le plus royal des ch√Ęteaux de la Loire. Au coeur de la vie du Val de Loire, poussez les portes de cette demeure royale extraordinaire et des secrets qu'elle partage avec vous... 

  • Demeure de 7 rois et 10 reines de France
  • A partir de 10,50‚ā¨/adulte
  • Abrite le Mus√©e des Beaux-Arts
Une architecture unique

Quand le ch√Ęteau d'aujourd'hui r√©v√®le les caprices des rois

La notion de sauvegarde du patrimoine est assez r√©cente. En effet, avant les ann√©es 1800, pr√©server les constructions des a√Įeux n'est pas une priorit√©. Au contraire, il s'agit pour chaque souverain de marquer son √©poque. Le ch√Ęteau royal de Blois en est un magnifique exemple. Heureusement pour nous, les rois successifs n'ont que rarement d√©truit la totalit√© des murs b√Ętis par leurs pr√©d√©cesseurs. Nous avons aujourd'hui le privil√®ge de voyager √† travers 4 styles architecturaux en un seul ch√Ęteau... 

Rustique, mais efficace contre l'ennemi

La forteresse médiévale du XIIIè siècle

Au cours du IXe siècle, le promontoire qui surplombe la ville de Blois et la Loire était occupé par une forteresse et un palais comtal. Au fil du temps, de nombreux travaux et agrandissement ont été réalisés. Aujourd'hui, seuls des vestiges du XIIIe siècle existent encore : la grande salle seigneuriale, une section du rempart et trois tours qui ont été intégrées à l'aile François Ier, ainsi que la tour du Foix.

Salle des √Čtats G√©n√©raux du ch√Ęteau royal de Blois ¬©Daniel Lepissier
Salle des √Čtats G√©n√©raux du XIII√® si√®cle
A l'heure du gothique

L'aile Louis XII

Louis XII, √† partir de 1498, souhaite un confort plus moderne. La forteresse m√©di√©vale prend ainsi des airs de palais urbain. Nous sommes √† l'√®re gothique et il est temps pour le roi de suivre la mode ! C√īt√© cour, la galerie ouverte offre une liaison abrit√©e entre les tours d'escaliers. C√īt√© place, les briques sont tendance et soutiennent la statue √©questre du roi. Ici se ressent d√©j√† les pr√©mices de l'influence artistique italienne. Aujourd'hui, l'aile Louis XII accueille le Mus√©e des Beaux-Arts.

Visite insolite - Ch√Ęteau royal de Blois - Aile Louis XII ¬©C√©cile Marino
Faste et lumière de la Renaissance

L'aile François 1er

Il n'est pas surnomm√© le "Roi b√Ętisseur" sans raison ! Et c'est d√®s 1515, alors qu'il acc√®de tout juste au tr√īne, que Fran√ßois Ier entreprend son premier chantier au ch√Ęteau royal de Blois. Sa source d'inspiration ? La Renaissance italienne bien s√Ľr ! L'escalier ext√©rieur en est une signature majestueuse. D√®s lors, le roi et sa cour peuvent se montrer et √™tre vus, √† l'int√©rieur comme √† l'ext√©rieur. L'une de ses plus grandioses r√©alisations apr√®s Blois sera naturellement le ch√Ęteau de Chambord... 

Ch√Ęteau royal de Blois - Aile Fran√ßois 1er ¬©Yann Couty
Style classique pour cette aile inachevée

L'aile Gaston d'Orléans

Gaston d'Orl√©ans, exil√© de la cour de son fr√®re, le roi Louis XIII, s'installe au ch√Ęteau de Blois. Folie des grandeurs royales oblige, il confie la construction de son nouveau ch√Ęteau √† l'architecte Fran√ßois Mansart. Les codes fastueux de Versailles sont bien l√†, notamment avec la spectaculaire vo√Ľte orn√©e de troph√©es et de masques et rehauss√©e d'une coupole. Toutefois, afin de finir les travaux, les finances manquent cruellement. L'aile Gaston d'Orl√©ans reste donc tristement vide et l'aile Fran√ßois 1er redevient ainsi le logis principal du fr√®re du souverain.

Visite insolite - Ch√Ęteau royal de Blois - Aile Gaston d'Orl√©ans ¬©C√©cile Marino
Cour et 3 ailes du ch√Ęteau royal de Blois ¬©Lo√Įc Lagarde
7 rois et 10 reines de France en ces lieux

Pourquoi le ch√Ęteau de Blois est-il si royal ?

En 600 ans, depuis Thibaud 1er, dit "Le Tricheur", dans les ann√©es 1080, jusqu'au d√©c√®s de Gaston d'Orl√©ans en ces murs en 1660, le ch√Ęteau royal de Blois a vu passer les t√™tes couronn√©es ! Rivalit√©s, complots, guerres, mais aussi fastes de la cour et c√©r√©monies grandioses, les grands noms du plus royal des ch√Ęteaux de la Loire ont fait la vie tumultueuse du ch√Ęteau de Blois. Ces quelques illustres, parmi d'autres, ont marqu√© les pages de vos livres d'histoire... Mais vous souvenez-vous de leur visage ? 

Trahisons royales

L'assassinat du Duc de Guise

Parmi les faits marquants de la vie de la cour au ch√Ęteau royal de Blois, l'assassinat du Duc de Guise est sans doute le plus connu. Le roi Henri III est confront√© depuis de nombreuses ann√©es aux complots du Duc et √† ses v√©l√©it√©s de prendre le pouvoir. Le roi d√©cide alors de son assassinat dans son "cabinet vieux" du ch√Ęteau royal de Blois le 23 d√©cembre 1588. ¬ę Il est plus grand mort que vivant ! ¬Ľ se serait alors exclam√© le roi, observant son rival √† terre, baign√© de sang. La cruaut√© de l'√©poque allait de bon ton avec de sarcastiques r√©pliques !

En ces murs se cachent des trésors...

Le Musée des Beaux-Arts

Vous souvenez-vous ? Le ch√Ęteau royal de Blois est devenu municipal √† la demande de Napol√©on 1er, en 1810. Un temps transform√© en caserne militaire pour les besoins de l'arm√©e, la ville de Blois d√©cide, en 1850, de mettre en lumi√®re la culture locale et de cr√©er un p√īle artistique

Mus√©e des beaux-arts du ch√Ęteau royal de Blois ¬©Daniel Lepissier
1850 : naissance d'un musée unique

C'est ainsi que le premier Mus√©e des Beaux-Arts du ch√Ęteau royal de Blois ouvre ses portes dans l'aile Fran√ßois 1er. Rapidement, les dons d'oeuvres affluent. Particuliers, artistes, et l'√Čtat lui-m√™me compl√®tent les collections artistiques. D√®s 1851, il s'av√®re urgent d'ouvrir de nouvelles salles. Dans ce m√™me temps, l'architecte Duban effectue la restauration de l'aile Louis XII, qui accueillera plus tard le Mus√©e tel que nous pouvons le d√©couvrir aujourd'hui...

Un parcours de visite atypique

Et c'est en 1869 que le Mus√©e des Beaux-Arts prend ses quartiers permanents dans l'aile Louis XII. Ingres, Rubens, Boucher et bien d'autres rythment un parcours de visite innovant. Chaque salle propose un regard th√©matique, loin des traditionnels parcours chronologiques. Ludiques et p√©dagogiques, les collections inspirent autant les grands amateurs d'art que les jeunes publics avides de d√©couvertes... 

A votre guise (mais sans risque !)...

Comment visiter le ch√Ęteau royal de Blois ?

En solo, en duo ou en tribu, le ch√Ęteau royal de Blois offre plusieurs possibilit√©s de visite. Chacun trouvera le parcours qui lui convient, quitte √† revenir... 

5 fa√ßons de visiter le ch√Ęteau

HistoPad, visite familiale, guid√©e ou nocturne, et m√™me une visite insolite qui m√®ne des profondeurs du ch√Ęteau au surplomb de l'impressionnante charpente de la salle des √Čtats G√©n√©raux, chacun pourra en fonction de ses envies parcourir l'histoire de ce ch√Ęteau hors norme.

Je découvre les visites

Visite insolite et guid√©e - Ch√Ęteau royal de Blois ¬©C√©cile Marino
En famille, un ch√Ęteau et de la magie...

Le billet combin√© Ch√Ęteau royal / Maison de la Magie est id√©al pour allier voyage au coeur de l'Histoire de France et d√©ambulations magiques. Vos bambins, tout comme l'enfant qui sommeille en vous, seront √©merveill√©s tant par la vie du ch√Ęteau que par les salles "hallucinantes" de la Maison de la Magie et des spectacles auxquels vous assisterez...

Je veux de la magie

Maison de la Magie et dragons ©Christelle Bioré
Un ch√Ęteau plein de vie

Les √©v√©nements au ch√Ęteau 

Tout au long de l'ann√©e, le plus royal des ch√Ęteaux de la Loire s'anime pour votre plus grand plaisir. Plongez dans la programmation et laissez-vous tenter par des sorties uniques...

A ne pas manquer

Le spectacle Son et Lumière

Si vous ne passer qu'une soir√©e pr√®s du ch√Ęteau royal de Blois, nous ne pouvons que vous conseiller d'assister au spectacle "Ainsi Blois vous est cont√©". Les voix de Pierre Arditi ou Fabrice Luccini, entre autres, vous emm√®neront au coeur de l'histoire au fil d'un mapping extraordinaire sur les fa√ßades du ch√Ęteau... 

Je vais au spectacle

Son et lumi√®re - Ch√Ęteau royal de Blois - Portraits ¬©C√©cile Marino

Sans oublier, au fil des saisons... 

Découvrir
Visites et animations culturelles, No√ęl
√Ä partir de 14‚ā¨ D√®s 14‚ā¨ F√™tes de No√ęl au Ch√Ęteau Royal de Blois BLOIS - Autour de Blois
/
Donnez-nous votre avis
Réserver
Insolite !

Un ch√Ęteau sauv√© faute d'argent

Le ch√Ęteau royal de Blois doit sa survie √† une raison particuli√®rement insolite : le manque d'argent. Et oui ! Alors que Louis XIV emm√®ne la cour de France √† Versailles, le ch√Ęteau de Blois est d√©laiss√©. Le royaume d√©cide de vendre nombre de ses ch√Ęteaux et terres pour renflouer les caisses, mais personne ne veut acheter le ch√Ęteau de Blois, promis ainsi √† la destruction. Heureusement, faisant les comptes, il s'av√®re qu'il co√Ľterait bien plus cher de le d√©truire que de le conserver en l'√©tat. Le ch√Ęteau est ainsi sauv√©, faute de moyen de le d√©truire !

Le 10 ao√Ľt 1810, apr√®s avoir √©galement envisag√© sa destruction, Napol√©on Ier d√©cide de c√©der le ch√Ęteau royal √† la ville de Blois, qui en est toujours propri√©taire √† ce jour. 

Jardins ch√Ęteau de Blois ¬©Nicolas Wietrich - Ch√Ęteau royal de Blois
Besoin d'un renseignement ?

Contactez-nous :

Nous reviendrons vers vous dès que possible...

Contactez-nous
Inscription à la Newsletter