Vous aviez sans doute entendu parlé, comme moi, de la célèbre Salamandre, emblème de François 1er, et présente par milliers à Chambord... Et lorsque l'on m'a dit qu'il y avait des dragons en Loir-et-Cher, j'ai tout de suite répondu, de toute ma certitude, que c'était une erreur, convaincue alors que mon interlocuteur confondait un peu simplement avec une salamandre.

Mais comme je suis d'une nature curieuse, je me suis dit "Ma petite Claire, tire donc ce mystère au clair (oui, je sais, la rime est facile !)". Ce petit challenge à la recherche de la vérité m'a alors entraînée dans une aventure que je ne pensais pas vivre ici. Et vous savez quoi ? Il y a bien des dragons en Loir-et-Cher !

Château Royal de Blois - la Salamandre François 1er ©CHATEAUROYALBLOIS - D. Lepissier

A la Une : les Dragons de Komodo du ZooParc de Beauval

Ah ça, pour être vrais, ils sont vrais... et magnifiques ! Bon, je ne suis pas très objective car autant le dire tout de suite : je suis une mordue des reptiles ! Ne me demandez pas pourquoi, mais je leur trouve ce petit quelque chose d'invincible et de légendaire. Ils ont traversé les siècles, les transformations de la Terre, et même la folie des hommes ! Alors pouvoir rencontrer les dragons de Komodo en chair et en os au ZooParc de Beauval qui, en plus (et ça a beaucoup d'importance pour moi !) contribue à la préservation de ces espèces dans leur milieu naturel, c'est comme un rêve qui s'exhausse ! 

Et vous, ils ne vous donnent pas un petit frisson tout particulier ces dragons ?

>> C'est parti pour une découverte du ZooParc de Beauval !

Des dragons aux châteaux

Je n'ai même pas eu besoin de me protéger derrière une armure de métal, ni de brandir haut une épée flambant neuve ! Bien qu'impressionnants, les dragons que j'ai pu croiser au fil de mon périple dans ce joli coin du Val de Loire n'étaient pas agressifs pour deux sous !

Festival des lumières - Noël au château de Selles-sur-Cher - Vacances en famille en Loir-et-Cher Val de Loire ©Château de Selles-sur-Cher

Les dragons illuminés du château de Selles-sur-Cher

Ils viennent d'un monde lointain ces dragons-là... et ils sont accompagnés de bien d'autres créatures lumineuses qui ont traversé les terres et les océans depuis la Chine traditionnelle pour parvenir jusqu'au château de Selles-sur-Cher. Et c'est bien en Chine que j'ai voyagé le temps de ma visite nocturne du Festival des Lumières Célestes. L'ambiance, les parfums, l'incroyable précision dans les détails de chaque décoration, de la plus petite tasse aux plus imposants dragons qui surplombent la grande porte, les musiques aussi, m'ont comme transportée dans ces dessins animés étranges que j'aimais regarder ado. 

Si vous aimez être dépaysé, perdre vos repères et rêver, tout simplement, je ne peux que vous inviter à passer les portes du château de Selles en nocturne. Mais dépêchez-vous, le festival éteint les lumières le 8 mars...

Les dragons de Cheverny

Les Dragons de Cheverny

Evidemment, le nom de l'expo du château habituellement associé à Tintin est venu chatouiller ma curiosité ! Mais ce sont des dragons bien particuliers que j'ai croisés au coeur de ce superbe château de la Loire. Il ne s'agit pas ici de créatures imaginaires mais de soldats qui ont bel et bien mis leur légendaire expérience militaire au service du roi Louis XV. 

Au XVIIIè siècle, les dragons représentaient la rapidité, la force, et le feu bien sûr. Donner le nom de "Dragons" à un régiment du roi donnait sans aucun doute le frisson aux rangs d'en face ! On peut ressentir ces frissons au fil de l'exposition. Alors si ça vous dit, faites comme moi et allez à rencontre de ces dragons qui ont marqué l'histoire... 

>> Découvrez vous aussi l'expo des Dragons de Cheverny

Les dragons de la Maison de la Magie de Blois

Je profitais du soleil estival du Val de Loire sur la jolie place du château royal de Blois. L'air laissait planer la chaleur douce d'un après-midi comme il en existait sans doute déjà au temps de François 1er ou de Catherine de Medicis. Une petite famille éclatait de rire le long des ramparts, alors qu'un couple au regard aussi ridé qu'heureux admirait le fleuve en contrebas. 

En quelques minutes, une effervescence m'a sortie de mes rêveries, au cours desquelles j'essayais par hasard de choisir ce que je ferai plus tard ce jour-là. "C'est l'heure, maman ?", "Viens, on s'approche...", "Quand est-ce que ça commence Papi ?", "Patience Arthur, ils arrivent...". Rien de tel pour me faire ouvrir les yeux et chercher ce qui créait tant d'impatience. 

Puis ils sont sortis, là sous mes yeux : les dragons de la Maison de la Magie ! 6 magnifiques dragons de métal or et argent. Les spectateurs semblaient comme hypnotisés par la danse de ces créatures magiques. Les plus petits, cachés derrière leurs parents, laissaient quand même un oeil glisser vers les dragons, poussés autant par la curiosité que par ces frissons que l'on combattait, enfant, pour regarder sous le lit malgré les craintes. C'était drôle de les voir faire ! 

Puis les animaux fantastiques sont rentrés, sous le regard pétillant des spectateurs et la déception visible de ceux qui sont arrivés trop tard. Ces derniers resteront sans aucun doute pour la prochaine sortie, 30 minutes plus tard. Et vous alors, prêts à voir sortir les dragons de la Maison de la Magie

Autour des dragons, des événements à ne pas manquer !

Pendant les vacances ou au printemps, j'ai trouvé deux drôles d'idées pour vous amuser avec les dragons. Je vous en parle ?...