Pierre de Ronsard - Prince des Poètes ©DALL-E
La tchatche du XVIè siècle !

Pierre de Ronsard : portrait du Prince des Poètes

La différence entre ce que nous pouvons lire sur Pierre de Ronsard et le seul portrait de lui fait de son vivant est impressionnante ! L'image donne à voir un homme assez austère alors que les écrits à son sujet invitent à découvrir un poète raffiné, qui aimait faire la fête, séduire, emmener avec lui ses contemporains dans des projets fous tels que la Pléiade. Mais qui était Pierre de Ronsard ? 

  • Rencontrer le Prince des Poètes
  • Tomber sous le charme
Et si nous pouvions interviewer le poète ?

Flash back avec Pierre de Ronsard

De lectures en témoignages, nous nous sommes laissés porter par le désir brûlant de rencontrer le Prince des Poètes, le Poète des Princes ! Au fil d'une interview imaginaire traversant des ponts temporels entre la Renaissance et notre siècle, nous vous invitons à faire connaissance avec l'une des plumes qui a marqué la poésie et la littérature française depuis 5 siècles.

Mais avant de commencer...

Le seul portrait réalisé de son vivant

Pierre de Ronsard par Benjamin Foulon

Le poète, c'est lui ! Toutes les autres représentations que nous pouvons trouver de Pierre de Ronsard ont été réalisées après sa mort. Notre imagination peut ainsi être fertile, taquine ou sage, et nous laisser entrevoir entre les vers et les contributions littéraires de Pierre de Ronsard, qui il fut et comment il vécu. 

Du jeune page d'une dizaine d'année au vieil homme, parcourons avec lui un laps de temps qui nous est parvenu en strophes et dans cette langue française de la Renaissance qui lui était si chère... 

Portrait de Ronsard par Benjamin Foulon ©Wikipedia
Premières rimes

Un mécénat pour la plume de Ronsard

Bonjour Pierre de Ronsard ! 500 ans après votre naissance au Manoir de la Possonnière, que nous appelons aujourd’hui « La Maison natale de Pierre de Ronsard », quel honneur de pouvoir discuter avec vous ! Nous sommes curieux d’en savoir plus sur votre vie.

Les modes de vie ayant bien changés depuis le XVIè siècle, pouvez-vous nous expliquer ceci... À 19 ans, en 1543, vous recevez la petite tonsure, ce qui vous vous a permis de toucher les bénéfices ecclésiastiques sans entrer dans les ordres (et donc de pouvoir séduire les dames !) Comment cela a-t-il influencé votre vie et votre œuvre ?

Pierre de Ronsard

Ah, cher ami, avoir quitté quelques années mon Vendômois adoré, m’a donné le goût des strophes et des sonnets. Mais comment en vivre sans avoir hérité ? Cette tonsure fut alors la clé, pour le jeune poète que j’étais, d’un astucieux stratagème, m’offrant la liberté de créer. Les bourses pleines et le cœur léger, aux oreilles des demoiselles je pouvais murmurer… J’écrivais des vers pour mieux aimer.

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Un collectif de défense de la langue française

La Pléiade : Ronsard and Co !

En décembre 1547, à tout juste 23 ans, vous entrez au Collège de Coqueret à Paris, où vous formerez la Pléiade avec du Bellay et 5 autres poètes. Quel était l'objectif de ce groupe qui, nous pouvons vous le dire aujourd’hui, a fortement influencé la littérature française ?

Pierre de Ronsard

La Pléiade… quelle œuvre, quelle épopée ! Sept âmes enflammées, pour le français, nous étions chevaliers ! Les érudits de notre siècle, uniquement par le latin juraient. Mais notre langue chérie méritait bien d’être à jamais illustrée. A travers la Pléiade, nos mots, comme des baisers, tant aimés, pouvaient enfin faire vibrer.

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Retour en terre connue

Un poète à la cour

À 30 ans, en 1554, vous devenez le poète ordinaire du roi Henri II et revenez à quelques kilomètres de votre Vendômois natal, au château royal de Blois. Quelle était votre relation avec la cour et comment cela a-t-il influencé votre poésie ? 

Pierre de Ronsard

À la cour, entre les murs exquis du château royal de Blois, c’était une comédie ! Intrigues, amours, festins, ballets, poésie… Chaque jour, une nouvelle fantaisie se faisait le terreau fertile de mes rimes. Poète du Roy, son organisateur de fêtes j’étais aussi. Une sorte de « hapiness manager » diriez-vous aujourd’hui ! Et mes vers, au rythme des musiques, glissaient sur le papier comme des reflets de cette vie. 

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Son et lumière - Château royal de Blois ©Cécile Marino
Des amours à la politique

Un auteur inspiré

De poèmes en recueils...

L'oeuvre prolifique de Ronsard

Plus tard, en 1560, vous publiez vos "Œuvres complètes". C'est une première dans l'histoire littéraire avec six éditions de votre vivant et, vous ne l’avez sans doute pas su, une septième posthume. Comment avez-vous vécu cette reconnaissance de votre travail ?

Pierre de Ronsard

Voir mes œuvres célébrées, quelle ivresse ! Chaque édition était une nouvelle caresse et une consécration de mes nuits blanches, de mes passions brûlantes et de mes pensées pêcheresses. Après ma mort, j’apprends qu’une ultime tendresse m’est faite, telle un bouquet de roses, une délicatesse sur l’œuvre échappée de ma plume, juste avant ma vieillesse. Devant vous j’en reste muet… enfin, presque ! 

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Des vers que l'on retient...

"Mignonne"

Votre poème "Mignonne, allons voir si la rose" est l'un des plus célèbres... aujourd’hui en tout cas. Qu'est-ce qui vous a inspiré ce poème ? 

Pierre de Ronsard

"Mignonne, allons voir si la rose" est à mon cœur une ode à la beauté, avant qu’en mille éclats elle n’explose. Cassandre fut la muse de mes proses à l’instant où son regard, plus doux qu’un pétale de rose, dans le mien ne se pose. Oh vous aussi auriez succombé à la chose ! Dans ce bal donné au château royal de Blois, la grâce de Cassandre m’a transpercé un instant, avant qu’elle n’éclose. Puis, sous quelques prétextes il fallait que j’ose, revoir ma belle au château de Talcy, fussent les portes à jamais closes. Quelle flamme, quelle rêve d'osmose ! Et pourtant, c’est au bras d’un autre que Cassandre m’échappa, me laissant morose. 

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Jardin du Plessis Sasnières ©Marie Morin - Perspectives de Voyage
En avance sur son temps

Ronsard : premier écolo de France

Au fil de votre œuvre, nous ressentons votre attachement à la nature. Vendômois natal, berceau des paysages de votre enfance, a-t-il été une source d’inspiration pour vous ?

Pierre de Ronsard

Oh, les terres du Vendômois, doux berceau verdoyant de mon enfance, laissent s’épanouir en moi l’âme de ses vallées, rivières et forêts denses. Ici l’inspiration grandit. Chaque arbre est une toile à peindre, une strophe qui s’écrit. Ici, j’aime observer mes idées divaguer, mes rêves devenir poèmes, mes mots s’envoler vers les lèvres des femmes qui les liront en secret... 

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E

En 2024, savez-vous que vous êtes parfois décrit comme « l’écolo » de votre époque ? Votre plaidoyer contre l’abattage des arbres de la forêt de Gâtines était-il une déclaration d’amour à cette nature qu’il fallait déjà préserver ? 

Pierre de Rosard

Voir en forêt de Gâtines, si chère à mon cœur, tous ces arbres abattus, fut un grand malheur. "Écoute, bûcheron" était en prose le cri de ma douleur, un plaidoyer né de révolte, écrit avec ardeur. Ressentez-vous cela dans les forêts de votre siècle ? « Écologiste » dites-vous aujourd’hui ! Ah, si les seigneurs d’alors avaient prêté l’oreille, peut-être votre monde ne serait-il pas dépourvu d’abeilles...

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Côté jardin

La Rose Pierre de Ronsard

Pour rester dans ces jardins qui semblent vous avoir inspiré, parlons un peu de la rose nommée "Pierre de Ronsard". Quel est votre rapport aux jardins et à cette fleur en particulier ?

Pierre de Ronsard

Les jardins, en secret, m'ont toujours inspiré. Je me souviens de ceux, savamment dessinés, du château de Beauregard. Dans ces allées, j’aimais tant parler avec amis et poètes inspirés, à l’ombre des ramées.  
Ici ou là, les roses, douces fleurs, symboles de poésie, offraient leur beauté et leur charme à ma plume éblouie. J’apprends que l’une d’elles, d’un rose subtil, d’un parfum envoûtant, fut baptisée de mon nom en 1987 ! Dans les jardins de ma maison natale, comme dans les roseraies royales, elle est une métaphore parfaite de l’art, d’une vie idéale. Éphémère est pourtant la rose, comme chaque vers chanté, comme chaque instant furtif, mais son parfum divin, en moi reste gravé. Vous le savez mon ami, dans mes poèmes, toujours, je célèbre ce mystère des jeunesses éphémères. 

Le conseil du Maître

D'hier à aujourd'hui, faites de la poésie

Enfin, cher Pierre de Ronsard, si vous pouviez donner un conseil aux poètes d'aujourd'hui, quel serait-il ?

Pierre de Ronsard

Écrivez avec passion, chers amis, tel serait mon conseil. Puisez dans vos cœurs, explorez vos infinis et votre poésie sera aventure sans fin, un chant d’amour, un destin. Les yeux fermés et les sens éveillés, peut-être au bord du Loir assis, vous serez la plume d’un dialogue éternel entre le présent, l’avenir et le passé. Les vers, les mots, les rimes sont un cadeau à faire à l’humanité.  

Pierre de Ronsard au jardin ©DALL·E
Être page au XVIè siècle

C'est une bonne situation, ça Page ? 

  Pierre de Ronsard

Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... 

- Astérix, Mission Cléopatre... -

Donnez-nous votre avis
Réserver
De la poésie au spectacle nocturne

Ronsard en lumière au château royal de Blois

Lors d'une soirée mémorable, nous avons plongé dans l'histoire au château royal de Blois. Quel bonheur de vous partager notre expérience "Ainsi Blois vous est conté" !

Sous nos yeux émerveillés, les façades du château s'animent, nous dévoilant mille ans d'histoires fascinantes. Cette expérience immersive nous entraîne à travers les siècles et révèle les secrets de ce trésor de la Renaissance, une véritable odyssée temporelle au cœur de l'une des merveilles du Val de Loire.

Je découvre

Son et Lumière au château royal de Blois ©Pashrash
Besoin d'un renseignement ?

Contactez-nous :

Nous reviendrons vers vous dès que possible...

Contactez-nous
Inscription à la Newsletter