L’activité de votre entreprise est impactée par le COVID-19

L’ADT est mobilisée et reste à vos côtés. Elle vous informera régulièrement des mesures de soutien aux entreprises. L’équipe de l’ADT est joignable par mail pour répondre à vos questions, avancer sur les dossiers et préparer la relance. 

Actualités 

25 mai : Prendre connaissance de "Impact Covid 19 sur l'activité touristique en Loir-et-Cher

 

25 mai : Une plateforme pour venir en aide aux petites entreprises

Pour accompagner le redémarrage de l’économie de proximité, la Région, en partenariat avec la Banque des territoires et les intercommunalités volontaires, a mis en place le fonds régional Renaissance. Son objectif : Aider les petites entreprises de moins de 20 salariés qui ne peuvent être satisfaites par les dispositifs déjà en place : 

  • Vérifiez si vous êtes éligible au dispositif : cliquez ici
  • Consultez ce lien pour en savoir plus et accéder au formulaire de demande d’aide en ligne

 

22 mai : Prendre connaissance de "Impact Covid 19 sur le tourisme en région Centre Val de Loire" - Cliquez ici

 

18 mai : Prendre connaissance du "guide des bonnes pratiques à l'attention des acteurs de l'oenotourisme"

 

14 maiDe nouvelles mesures en faveur de la reprise de l'activité touristique

 

7 mai - Actualisation sur la façon de renseigner les demandes d’indemnisation de l’activité partielle

Les services de la DIRECCTE procèdent actuellement à de très nombreuses invalidations sur les DI d’avril en raison des jours fériés.

> S‘agissant du 1er mai : c’est le seul  jour férié considéré comme devant être chômé par le code du travail : Dans tous les cas, même si l’entreprise travaille habituellement un 1er mai (HCR notamment), ces heures ne peuvent pas être prises en compte au titre de l’activité partielle. Donc pour la semaine 18, si un salarié n’a pas du tout travaillé, il conviendra de demander une indemnisation à hauteur de 28 heures, en excluant les 7 heures liées au 1er mai.

> S’agissant des autres jours fériés : la règle d’indemnisation au titre de l’activité partielle est fonction de la situation habituelle de travail :

  • Ainsi, les jours fériés inclus dans une période d’activité partielle et habituellement chômés sont à traiter de la même façon que les jours de congés payés. Les salariés ne peuvent pas être placés en position d’activité partielle durant ces périodes et ces jours ne doivent pas être comptabilisés au titre des heures permettant le versement de l’allocation à l’employeur.
  • En revanche si les jours fériés (à l’exception du 1er mai, cf. ci-avant) sont habituellement travaillés ces jours sont indemnisés au titre de l’activité partielle comme des heures travaillées

 

5 mai :

Pour soutenir le secteur du tourisme face à la crise sanitaire, l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV) a annoncé une baisse provisoire de la commission au remboursement des chèques vacances. A partir du 01/09/2020 et jusqu’au 28/02/2021 inclus, la commission au remboursement des chèques vacances passera de 2,5% à 1%.

Ce taux réduit n'est valable que pour les chèques vacances dématérialisées. Les professionnels du tourisme souhaitant en bénéficier devront donc se raccorder à Chèque-Vacances Connect, la plateforme de paiement par application mobile et sans contact déployée par l’ANCV.

 

30 avril :

 

28 avril :

  • Rappel : Pendant la durée du confinement aucun séjour non justifié en hébergement touristique n'est possible (Interdiction de déplacement - Décret n°2020-293 du 23 mars 2020). Nous vous invitons à encourager vos hôtes à reporter leur séjour au-delà des dates officielles du confinement.

 

27 avril : 

  • Décret n° 2020-433 du 16 avril 2020 : augmentation du Fonds de Solidarité, élargissement des bénéficiaires, jusqu'à 5 000 € d'aides complémentaires versées par les Régions.

 

Le 10 avril :

 

8 avril :

  • Le gouvernement prolonge l'aide aux entreprises en avril. Retrouvez les détails dans la newsletter de Bercy en cliquant ici : lettre infos Bercy

 

7 avril : 

 

6 avril 2020 - Le dispositif des avoirs en 3 étapes (Source Entreprises du Voyage et APST) :

1) Informer vos clients - Si vous souhaitez utiliser le dispositif de l’Avoir, vous avez l’obligation d’adresser à vos clients une information générale 

2) Adresser un avoir et faire une proposition de séjour « équivalent » à vos clients

3) Adresser à vos clients d’autres propositions de séjour s’ils refusent la première proposition

 

31 mars :

27 mars :

 

26 mars :

 

Soutien spécifique aux associations

S’informer sur l’évolution des différents dispositifs